Journal du voyage

page 7

 

Manuel Antonio

samedi 26 Juillet, jour 18
Départ à 7h de TAMARINDO pour MANUEL ANTONIO. Nous avons loué un bus express (Interbus) 30 $ par personne. Arrêt à OROTINA où nous attendons une heure la correspondance. Le trajet est moins sympa que dans les bus locaux. Nous ne sommes qu’avec des touristes étrangers qui ne se parlent pas entre eux. Arrivée à QUEPOS vers 14h. 7h de trajet. A ce prix, cela ne valait pas le coup: 4 fois plus cher que les locaux pour gagner 1h ou 2. Nous traversons des étendues plantées de palmiers africains, souvent étêtés et en mauvais état (maladie, cyclone?). MANUEL ANTONIO est une jolie station balnéaire. Mais c'est le week-end, beaucoup de monde venu de SAN JOSE. Nous nous inquiétons de trouver une chambre d’autant que nous n’avons plus de liquide. Nous nous installons à OLA PACIFICO HOTEL dans une chambre à 60 $, payable par carte bleue avec air conditionné, ventilateur et TV câble. Nous laissons Renaud devant la télé et partons à QUEPOS en bus (30 mn de trajet, 100 colones par personne) pour trouver un distributeur.
Repas dans un restau (Atardecer) tenu par un black américain très volubile et rigolo et sa jolie femme mexicaine. Nous nous laissons séduire par la gouaille de l'un et le physique de l'autre.

dimanche 27 Juillet, jour 19

Lever à 6h du matin pour partir visiter le Parc MANUEL ANTONIO et espérer voir quelques animaux. Nous rencontrons singes, iguanes, ratons laveurs. Les plages sont belles. Les vagues énormes. Longue ballade vers les hauteurs de MANUEL ANTONIO (forte déclivité) pour faire quelques photos de l’autre côté de la baie. Repas dans le restau voisin de ATARDECER où le serveur servile et speedé nous agace.